Enigmas do Universo - Explorando os Enigmas do Universo
loading...

Maintenant, nous savons ce qui se passera quand le soleil meurt

Une nouvelle étude suggère que notre étoile deviendra «l'un des plus beaux objets du ciel nocturne».

Personne n'écrit sa nécrologie encore, mais les scientifiques savent depuis longtemps que le soleil va mourir-et maintenant nous savons ce qui va se passer ensuite.
Une nouvelle enquête menée par une équipe internationale d'astronomes montre qu'une fois qu'elle a épuisé son hydrogène en 5 milliards ans, notre étoile hôte se transforme en un énorme cercle de poussière et de gaz–ce que les astronomes appellent la nébuleuse planétaire.

Une photo prise par satellite Solar observation Solar Dynamics Observatoire SDO montre une éruption de plasma exceptionnellement lourde sur la surface du soleil le 8 septembre 2010. NASA via EPA

"nébuleuses planétaires sont parmi les plus beaux objets dans le ciel nocturne", a déclaré Albert Zijlstra, professeur d'astrophysique à l'Université de Manchester, en Angleterre, et un membre de l'équipe, dans le courrier électronique à NBC nouvelles Mach. "il est bon de savoir que le soleil va un jour aussi faire un, même si nous ne sommes pas là pour en profiter!" Zijlstra dit que la nébuleuse se formera à partir d'une «enveloppe» de poussière et de gaz éjecté par le soleil couchant, qui aura déjà gonflé de se transformer en un géant rouge qui s'étend à l'orbite de Vénus et peut-être au-delà. Après l'éjection, ce qui reste du soleil se réchauffera comme il rétrécit dans une naine blanche de la taille de la terre, mais beaucoup plus dense.

de stock: nébuleuse de l'anneau
Le télescope spatial Hubble de la NASA a capturé cette vue de la plus célèbre des nébuleuses planétaires: la nébuleuse de l'anneau (M57). Dans cette image du 1998 octobre, le télescope a regardé un baril de gaz lancé par une étoile mourante il y a des milliers d'années. JPL-Caltech/NASA

La nébuleuse sera visible pour 10 000 à 20 000 ans-un clin d'œil sur l'échelle de temps cosmique. Son gaz et la poussière se dispersent lentement, fournissant éventuellement la matière première pour une nouvelle génération d'étoiles et de planètes. La nouvelle découverte, publiée le 7 mai dans la revue Nature astronomie, semble résoudre un long débat sur l'avenir lointain du soleil.

On sait depuis longtemps que la plupart des étoiles finissent par produire une nébuleuse planétaire, mais les astronomes pensaient que le soleil-une boule de gaz surchauffé avec un diamètre 109 fois supérieur à celui de la terre-était trop petit pour former une nébuleuse visible. "les données disent que vous pouvez obtenir des nébuleuses lumineuses des étoiles de faible masse comme le soleil", a déclaré Zijlstra dans une déclaration. "les modèles ont dit que ce n'était pas possible, pas moins de deux fois la masse du soleil donnerait une nébuleuse planétaire très faible à voir."

Liés

Pour leur nouvelle recherche, les astronomes ont créé une série de modèles informatiques qui montrent à quelle vitesse les étoiles mourantes se réchauffent après l'éjection de leurs enveloppes. Les modèles indiquent que les étoiles se réchauffent trois fois plus vite que les modèles précédents indiqués, montrant qu'il y a encore assez de chaleur des étoiles de la taille de notre soleil pour illuminer une nébuleuse. «notre compréhension du sort du soleil a fait du ping-pong d'avant en arrière», a déclaré Karen Kwitter, professeur d'astronomie au Williams College à Williamstown, Massachusetts, dans un e-mail, ajoutant que «maintenant, ces nouveaux modèles disent oui, le Le soleil produira une nébuleuse planétaire. "

Elle a appelé la nouvelle découverte une "victoire" pour le petit garçon. La nébuleuse que notre soleil produit ne sera pas aussi brillante que celle produite par les grandes étoiles. Mais comme Zijlstra dit le gardien, "si vous avez vécu dans la galaxie d'Andromède à 2 millions années-lumière, vous seriez toujours en mesure de le voir."

Você também deve apreciar:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *